mercredi, 05 juillet 2017 00:00

Comment réussir votre prise de poste Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Génial, vous venez de décrocher ce nouveau poste, celui dont vous rêviez tant.
Loin d’être si évident à vivre, votre premier jour au sein de cette nouvelle entreprise, on peut le dire, vous paraitra similaire à une rentrée de classe en 6ème.
Dans le meilleur des mondes, vous aurez à votre arrivée, un guide, des documents, des livrets d’intégration, qui vous seront précieusement délivrés à travers un processus d’intégration.


Il se pourrait également, que vous soyez juste installé(e) à un poste de travail, ce qui serait je vous l’accorde très inconfortable. Quelle que soit la situation, votre approche fera la différence !


La première impression sera déterminante

Quelle que soit votre façon naturelle d’entrer en relation avec ceux qui vous entourent, votre attitude sera déterminante pour le reste de votre parcours au sein de l’entreprise.
Soyez cordial (e) et avenant (e), je serai tenté de dire, depuis le vigile à l’entrée jusqu’au DG, si vous avez la chance de le rencontrer ce jour-là.
Il ne s’agit en aucun cas d'afficher un visage et un comportement durs, sérieux alors que vous abordez un univers professionnel qui fonctionnait jusqu'alors sans vous.
Vous êtes aussi là pour faire partie d’une team et disons-le sous nos tropiques d’une « famille », lui apporter ce que vous êtes et avez connu pour recevoir à votre tour un concentré d'expériences qui vous fera progresser.
Pendant votre présentation, essayez de repérer les prénoms, les fonctions, en particulier des collègues qui sont à proximité de votre nouveau bureau. Elargissez ensuite le cercle progressivement.

Astuces :
Prenez le soin d’obtenir des informations sur le code vestimentaire en vigueur au sein de l’entreprise
Soyez à l’heure

La phase d’apprentissage

Votre nouvel employeur s’attend à ce que vous soyez opérationnel(le) le plus rapidement possible. Il sait aussi que vous aurez besoin de temps pour prendre vos marques, le paradoxe de l’intégration !
Pour cela, il vous faudra à la fois prendre un peu de temps pour vous adapter à un nouveau contexte de travail, tout en essayant de comprendre très rapidement comment fonctionne l’entreprise. Assimilez le maximum d’informations pour avoir une vision un peu globale de votre poste, de son positionnement et de l’attente de l’organisation vis-à-vis de vous. Restez concentré(e), posez des questions et prenez un maximum de notes ! En discutant avec vos nouveaux collègues, vous pourrez également collecter de nombreuses informations qui faciliteront votre intégration. Soyons honnêtes, une bonne part de votre travail effectif vous paraitra encore mystérieux et vous aurez des surprises les premiers jours. Mais c’est aussi le but d’une période d’essai : il peut y avoir un décalage entre vos attentes et les réalités du poste. Dans ce cas, ayez une approche constructive et froide des choses avant de prendre une décision précipitée. Sachez aussi, qu’un salarié sur deux envisage de mettre fin à sa période d’essai dès la période d’intégration.

Astuces :
Adaptez-vous aux us et coutumes de la société en terme de vouvoiement et/ou tutoiement, codes vestimentaires et pratiques de ponctualité. Apprenez à identifier les rites, commencez à y participer (déjeuners d'équipe, pots).

Etablissez un diagnostic

Il est nécessaire de connaître les tenants et les aboutissants de votre poste, apprenez donc les us et coutumes de l’entreprise, établissez ensuite un diagnostic de la situation. Analyser votre poste et identifiez vos responsabilités et maîtrisez les enjeux qui en découlent, ayez une bonne connaissance des rôles et missions des acteurs de votre environnement immédiat (encadrement, collègues et collaborateurs). Qui conseille, agit, influence, et surtout prend la décision finale ? Connaître aussi l'historique de l’entreprise peut s’avérer important. Si vous êtes à un poste d'encadrement, il est impératif d'aborder sereinement les nouvelles prises de fonction (mutation interne, promotion ou nouvelles prises de fonction) en identifiant les résistances au changement. Il vous faudra mettre en place des nouvelles règles et des nouvelles procédures, adaptervotre style de management à l'équipe en place, pour asseoir votre légitimité, votre leadership, et votre crédibilité, Préparer une première réunion de prise de contact est incontournable.

Astuces :
Soyez toujours positif (ve), attention aux attitudes négatives, restez attentif(ve) aux signaux d'alerte, sachez faire la part des choses.

Devenez très vite opérationnel(e)

Restez focalisé sur l’objet de votre présence au sein de l’entreprise : atteindre des objectifs. Il va donc falloir produire des résultats sur la base desquels vous serez évalué(e) en fin de période d’essai. Une bonne intégration peut prendre plusieurs mois alors que la période d’essai est beaucoup plus courte. Il faut donc faire ses preuves et montrer ce dont vous êtes capable assez rapidement, tout en sachant gérer cette pression du résultat sur les premiers dossiers que vous aurez à charge. De votre côté, essayez de vous fixer des objectifs et de monter en puissance progressivement. Sollicitez votre N+1 pour connaître rapidement ses attentes, obtenir des objectifs clairement définis ainsi que les priorités à traiter. Par la suite proposez un rendez-vous à intervalles réguliers avec la personne en charge de votre évaluation. Ces moments d’échanges vous permettront d’obtenir des retours sur vos performances des commentaires sur votre intégration au sein de l’entreprise. Ils seront également l’occasion d’établir une proximité avec le manager et de garantir l’efficacité de vos actions.

Astuces : Sachez faire reconnaître votre travail et vos réalisations sans trop d'excès. Soyez ouvert(e) aux nouveaux défis, même si ces derniers sortent du cadre de votre fonction. C'est peut-être un tremplin pour une évolution de carrière. Soyez réceptif (ve) aux nouvelles méthodes de travail et aux nouveaux outils mis à votre disposition Positionnez-vous !

Optimisez les rencontres et les moments d’échange même informels. Sans en faire trop, socialisez-vous avec vos nouveaux collègues. Si on vous propose d’aller au restaurant un midi dès les premiers jours, n’hésitez pas. C’est toujours intéressant de profiter d’un cadre plus informel pour faire connaissance et obtenir de nouvelles informations. Cependant, faites preuve de discernement, il sera nécessaire d’éviter certaines personnes; celles qui, dès votre arrivée, vous dresseront un tableau noir de l’entreprise. Ecoutez-les poliment mais il est préférable que vous vous fassiez votre propre idée. Il y a aussi ceux qui se nourrissent de votre temps en vous abreuvant d’anecdotes sans intérêt ou d’histoires personnelles. Attention !

Astuces :
Sachez rester professionnel(le) et restez discret (e) sur vos affinités personnelles; certaines complicités peuvent susciter des réactions peu favorables.

Lu 1369 fois Dernière modification le mercredi, 12 juillet 2017 10:27