mardi, 04 juillet 2017 00:00

Faites la différence en cinq étapes Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Vous êtes un produit pour le marché de l’emploi ! Faites la différence en cinq étapes.
A l’instar de toute enseigne qui bâtit une véritable stratégie marketing autour d’un produit avant son lancement sur le marché, vous devez bâtir une stratégie pour que votre candidature devienne « le profil recherché » Comment y arriver ?
C’est simple !Il faut travailler votre image professionnelle Eh oui l’habit ne fait pas le moine, mais c’est par l’habit qu’on le reconnaît ! Lançons l’assaut !

 

    • L’étape1 : Quel talent suis-je ?

Vous êtes unique ! Personnalisez donc votre stratégie d’attaque !
Au delà de vos compétences techniques, recensez vos aptitudes, vos motivations et cerner votre personnalité. Et oui sortons des clichés, « dynamique, motivé, force de proposition, grande capacité d’analyse,…… » Vous êtes compatible avec certains environnements professionnels sur des sujets précis, vous êtes La réponse à un projet professionnel. Trouvez-le !
Dans un contexte professionnel ou la connaissance est quasi accessible et les mutations constantes, la différence sera marquée par vos talents naturels, votre aptitude à performer et vos motivations.
Comment vous entrez en relation, vous communiquez et vous positionnez vous au sein d’une équipe ?
Comment appréhendez vous votre activité, la gérez vous et avec quel niveau d’énergie ?
Comment gérez-vous votre relation avec les autres à votre niveau de responsabilité et quelles sont vos réactions privilégiées?
Quelles sont vos capacités de raisonnement et d’apprentissage ?
Qu’est ce qui conditionne votre satisfaction et votre engagement au quotidien ? Identifiez vos talents naturels alignés aux comportements nécessaires pour réussir dans le poste que vous visez. L’astuce : Pour cette étape n’hésitez pas à consulter votre hiérarchie, vos collègues et collaborateurs. Vous avez la possibilité via des tests psychotechniques d’obtenir des conclusions plus scientifiques. Essayez www.assessfirst.com
Une fois votre potentiel et vos talents identifiés il va falloir démontrer comment ils ont pu être consolidés et affinés à travers les expériences

    • L’étape 2 : le CV interactif

Fini l’époque ou le CV était perçu comme une liste détaillée chronologique de vos expériences. Il doit se lire désormais, comme une histoire et susciter l’intérêt du recruteur, le laisser sur sa faim, une faim qui devient le facteur déclenchant d’un mail ou d’un appel téléphonique.
Sobre et concis et structuré, il doit réussir à mettre en avant les compétences acquises au cours de chaque expérience et les facteurs enrichissants de celles-ci.
Allez-y en utilisant des mots clés. Les recruteurs utilisent des moteurs de recherche qui sur la base des mots clés discriminent votre candidature du lot.
Le recruteur recherche, un savoir-faire, de la valeur ajoutée, du talent, un potentiel capable d’évoluer avec l’organisation pour laquelle il recrute.
L’astuce : pas plus de neuf rubriques. Les plus importantes : l’identité, vos objectifs professionnels, vos expériences professionnelles, vos formations, les langues et le background informatique et pour finir les références.

    • L’étape 3 : Parlons visibilité

Il ne suffit pas de soigner son image professionnelle il faut aussi la rendre visible ! Plusieurs espaces tels que les Job boardet les réseaux sociaux permettent aux candidats de s’assurer une certaine visibilité.
Il y a aussi les plates-formes dédiées aux candidats sur les sites entreprises, les salons de l’emploi.
Être visible oui ! En la matière il n’existe pas véritablement de code. Cependant je vous recommande de respecter certains critères de forme et d’éviter certaines erreurs qui peuvent vous être fatales.
L’adresse e-mail reportée sur votre CV ne doit pas rediriger sur des profils privés que vous n’aurez pas pris le soin de soigner. Votre identité, la professionnelle, devra être soignée. Pas de sobriquet de nom écrit en minuscule, de photo de profil prise en voiture, en vacances…. d’information ou de profil incomplet.
Je vous invite à opérer un choix judicieux de vos contacts,groupes d’intérêt et recommandations, ils auront de l’influence sur la pertinence de votre profil.
Evitez d’envoyer votre CV à une liste groupée avec des messages impersonnels ou sans message d’accompagnement. Vous devez aussi soigner le titre de document du CV et son format.
Pour ceux qui sont très digitaux, vous allez ensuite animer votre profil en prenant part à des discussions, en postant des articles, des travaux, des avis sur tous les sujets se rapportant à votre domaine d’activités les formations que vous avez suivies, les nouvelles technologies et aussi les sujets qui intéressent vos futurs employeurs.

    • L’étape 4 : la veille du marché et le positionnement

Il est formellement interdit de répondre à toutes les demandes qui vous passent sous le nez.
Il faut être précis et concret, identifier ses cibles, entreprises, postes et se préparer en vue de les atteindre certainement. Ne pas aller dans tous les sens pour ne pas émousser votre motivation et altérer la qualité de vos actions. Chercher par secteur, par type d’entreprise, par technologie à déployer, bref ayez un objectif !
N’hésitez pas contacter directement l’entreprise que vous avez ciblée pour lui suggérez des approches ou des projets et présentez votre candidature.

    • L’étape 5 : préparer son argumentaire

A force d’avoir préparé votre implantation sur le marché vous décrocherez à coup sûr des entretiens. Les uns vous aiderons à mieux vous positionner les autres à prendre conscience de vos limites, bref vous affinerez votre style, pour le grand oral, l’entretien tant attendu et vous réaliserez votre projet. Ne subissez surtout pas votre entretien.

Yes You Can !

Lu 846 fois Dernière modification le vendredi, 14 juillet 2017 18:29